Phénomène de l’aube et diabète de type 1: Que savons-nous ?

Phénomène de l’aube et diabète de type 1: Que savons-nous ?

Le phénomène de l’aube représente cette tendance à l’augmentation la glycémie dans la 2e moitié de la nuit chez les personnes qui vivent avec le diabète de type 1. Il est lié à la production de sucre par le foie sous l’influence de plusieurs hormones dont le cortisol.

Un phénomène fréquent ?

Une étude Canadienne a récemment quantifié la fréquence et l’importance de ce phénomène chez des personnes vivant avec le diabète de type 1. Dans cette étude environ un participant sur deux présentait une montée significative de la glycémie qui débute, le plus souvent, vers 3h du matin

L’étude indique que ce phénomène est très variable d’un jour à l’autre et peut engendrer des besoins en insuline 50% plus élevés pour la deuxième partie de la nuit et ce jusqu’au réveil, comparativement au début de la nuit.

Faudrait il ajuster les doses d’insulines? 

Lorsque le phénomène de l’aube est présent, l’ajustement de l’insuline lente, pour les personnes qui utilisent un stylo ou une seringue, peut être très difficile à réaliser. 

Parfois la solution à envisager est l’utilisation d’une pompe à insuline. En effet, cette dernière permet un ajustement de la dose d’insuline en fonction de plages horaires spécifiques. On peut donc programmer une dose plus importante pour cette période de la nuit.

Cette étude indique également qu’il est difficile d’ajuster les doses d’insulines la nuit en raison de multiples facteurs qui influencent la glycémie: type d’insuline, activité physique, hypoglycémie, collation possible au coucher, prise d’alcool, autres médicaments, etc. 

L’utilisation d’un lecteur de la glycémie en continu permet d’identifier plus facilement ce phénomène et d’ajuster les doses d’insuline.

Le registre BETTER vise à mieux caractériser les défis auxquels les personnes qui vivent avec le diabète de type 1 sont exposées, afin de proposer des solutions pour améliorer l’accès aux thérapies et technologies qui permettent une meilleure gestion des glycémies.

Inscrivez vous:  www.type1better.com

Référence:

  • Ostrovski, Ilia et al. Analysis of Prevalence, Magnitude and Timing of the Dawn Phenomenon in Type 1 Diabetes: Descriptive Analysis of 2 Insulin Pump Trials. Canadian Journal of Diabetes, Volume 42, Issue 5, S8, 2019