fbpx

Prendre soin de sa santé mentale lorsqu’on vit avec le diabète de type 1

La vie nous expose à de multiples stress et les conséquences sur la santé mentale sont de plus en plus reconnues et prises en charge. Le diabète de type 1 (DT1) entraîne des répercussions considérables sur le quotidien des individus atteints. Avant le diagnostic, la majorité des individus ne connaissaient pas bien le DT1 et les multiples implications de cette maladie. L’annonce du DT1 entraîne donc des changements de vie majeurs qui peuvent exposer les individus et leurs proches à un risque accru de problèmes de santé mentale.

Le DT1 implique un état d’alerte constant, voir stressant et épuisant.

La santé mentale des enfants vivant avec le DT1

Selon les dernières études, les enfants et adolescents vivant avec le DT1 démontrent généralement plus de symptômes anxieux et dépressifs que les personnes du même âge qui vivent sans DT1.  Les adolescents et les jeunes adultes vivant avec le DT1 sont 2 fois plus à risque de développer un problème de santé mentale comparativement à leurs pairs.

Vivre avec le DT1 implique de penser à chaque aliment consommé et à la dose d’insuline requise; et cela, 3 fois (ou plus) par jour. Cela pourrait expliquer que les troubles de l’alimentation sont eux aussi fréquents. Presque 40% des adolescents vivant avec le DT1 présentent des problématiques alimentaires, comme sauter des repas ou des doses d’insuline, utiliser des stratégies extrêmes de perte de poids, ignorer les sensations de faim ou de satiété, etc.

À l’âge adulte

Les adultes vivant avec le DT1 sont eux aussi plus à risque d’être atteints de symptômes anxieux et dépressifs. D’ailleurs, près d’un tiers des personnes vivant avec le DT1 développent, au cours de leur vie, ce qu’on appelle l’épuisement lié au diabète.

La gestion constante des glycémies, particulièrement des hypoglycémies, provoque un impact sur le quotidien, notamment sur la performance au travail ainsi que sur la santé sociale et émotionnelle. La crainte de l’hypoglycémie et des complications reliées aux hyperglycémies constitue aussi un fardeau majeur pour un individu vivant avec le DT1.

Comment conserver une bonne santé mentale

S’informer et prendre conscience que vivre avec le DT1 peut ajouter un stress additionnel significatif sont les premières étapes afin de prendre soin de sa santé mentale.

De manière générale, les recommandations pour conserver son bien-être physique et mental sont les mêmes pour les personnes vivant avec le DT1 que celles ne vivant pas avec cette condition:

  • Connaître et appliquer les principes d’une alimentation saine, mais se permettre parfois de se gâter
  • Se coucher et se lever environ à la même heure tous les jours et, pour les adultes, dormir de 7 à 9 heures par nuit
  • Faire de l’activité physique sur une base régulière avec un objectif idéal de 150 minutes ou plus par semaine 
  • Considérer des exercices de relaxation, comme la respiration abdominale ou le yoga
  • Rechercher le support social (famille et amis) et médical (lors des rendez-vous, savoir parler du stress, de l’anxiété, de symptômes dépressifs, etc.) lors des moments difficiles
  • Plus spécifique au DT1, il est important d’affirmer ses besoins et de s’accorder du temps pour la gestion du diabète.

N’hésitez pas à parler de votre état psychologique à votre équipe de soins. Il est parfois difficile, mais essentiel d’interrompre la routine du rendez-vous pour exprimer un potentiel problème de santé mentale. Au besoin, vous pouvez aussi envisager d’avoir recours à de l’aide en psychologie ou en psychiatrie.


Vous avez besoin de parler à quelqu’un?

Vous pouvez appeler Écoute, Entraide au (514) 278-2130 (Montréal) ou 1-855 365-4463 (Sans frais)

Le registre BETTER souhaite dresser un portrait de la population vivant avec le DT1 au Québec.

Pas encore inscrit? Rendez-vous sur www.type1better.com

Référence

  • Duinkerken, E., Snoek, F. J., & Wit, M. (2019). The cognitive and psychological effects of living with type 1 diabetes: a narrative review. Diabetic Medicine, 37(4), 555–563. doi: 10.1111/dme.14216