Hospitalisation dans le contexte de la COVID-19: Comment vous préparer si vous avez le diabète de type 1

Il se peut que durant la période de la pandémie actuelle, vous aurez à être hospitalisé pour un problème médical, lié ou non à la COVID-19. Malgré vos craintes possibles de contracter une infection, il est important de ne pas retarder une visite à l’hôpital nécessaire à votre santé. Tous les hôpitaux appliquent des protocoles stricts émis par le gouvernement afin de limiter la propagation du virus au sein de leur établissement. Ils ont aussi développé une stratégie pour trier rapidement les cas potentiels de COVID-19 et autres maladies contagieuses.

La gestion du diabète n’est pas la même à l’hôpital

Tout le personnel médical et infirmier a minimalement une formation de base sur le diabète de type 1. Ceux-ci ne sont toutefois pas nécessairement au courant de toutes ses particularités et des dernières technologies disponibles, comme les plus récentes pompes à insuline et les lecteurs de glycémie en continu. De ce fait, n’ayez pas peur de communiquer vos besoins à l’équipe du personnel hospitalier.  Si possible, il est aussi pertinent d’aviser votre équipe de soins de votre visite à l’hôpital afin qu’elle puisse communiquer avec le personnel hospitalier et ainsi aider à votre prise en charge.

La plupart des hôpitaux ont des protocoles à respecter par rapport au diabète de type 1. Par exemple, si vous utilisez une pompe à insuline, vous devrez gérer son utilisation par vous-même. Si vous en êtes incapable ou si les soins nécessitent des changements trop fréquents ou difficiles à mettre en place (jeûne, anesthésie, etc.), vous ne pourrez probablement pas continuer ce type de traitement et votre d’insuline sera administrée par injections.

Santé Canada a récemment approuvé les valeurs du lecteur de glycémie Freestyle Libre et du Dexcom G6 pour les décisions médicales dans les hôpitaux afin de limiter les allées et venues du personnel soignant dans les chambres. Cela permettra de diminuer les risques de transmission de pathogènes d’un usager à un autre et de diminuer l’utilisation des gants et des masques, ressources précaires pour le moment. Toutefois, comme pour l’utilisation du Freestyle Libre à la maison, des glycémies capillaires (au bout du doigt) doivent être prises lors d’hypoglycémie pour confirmer le diagnostic.Il ne reste qu’à espérer qu’une approbation semblable soit faite pour les autres lecteurs de la glycémie en continu.

Que devez-vous apporter avec vous?

Si vous ou l’un de vos proches vivant avec le diabète de type 1 devez vous rendre à l’hôpital, nous vous suggérons d’apporter:

  • Vos insulines habituelles et autres médicaments (ainsi que vos prescriptions)
  • Des seringues et/ou des aiguilles ou fournitures pour votre pompe à insuline (si applicable) 
  • Un glucomètre, des bandelettes et aiguilles pour votre autopiqueur et/ou votre lecteur de la glycémie en continu (si applicable)
  • Des sucres à absorption rapide comme du jus ou des comprimés de glucose ainsi que du glucagon
  • Des bandelettes et un lecteur pour mesurer les corps cétoniques (si applicable)
  • Des piles ou un chargeur pour votre pompe / glucomètre / lecteur de glycémie en continu (si applicable)
  • Une feuille détaillant votre traitement d’insuline (débit basal, ratios insuline/glucides, facteurs de sensibilité, dose totale quotidienne, etc)
  • Les contacts de votre équipe de soins
  • Si vous le souhaitez, un moyen de communiquer virtuellement avec vos proches, comme un téléphone intelligent, une tablette ou un ordinateur

Si VOUS ou VOTRE ENFANT vivez avec le diabète de type 1 au Québec,

Inscrivez-vous au registre BETTER dès maintenant!

Liens utiles:

Modèle à remplir pour la description de votre traitement


Modèle à remplir pour les porteurs de pompes à insuline


Article BETTER sur les mesures préventives face à la maladie à coronavirus (COVID-19) et au diabète de type 1

Section BETTER sur les actualités liées à la COVID-19 et au diabète de type 1

Communiqué de presse d’Abbott (en anglais)