SGLT2 : Est-ce qu’un médicament pour traiter le diabète de type 2 peut être utile dans le traitement du diabète de type 1?

SGLT2 : Est-ce qu’un médicament pour traiter le diabète de type 2 peut être utile dans le traitement du diabète de type 1?

Au cours des dernières années, plusieurs nouveaux médicaments pour le traitement du diabète, plus particulièrement le diabète de type 2 (DT2), ont fait leur apparition. Certains diminuent l’appétit, ralentissent la digestion et l’absorption des glucides, augmentent la production d’insuline, modifient l’expression de certains gènes impliqués dans le métabolisme du sucre ou même augmentent la quantité de sucre que le corps excrète dans l’urine.

Est-ce que ces médicaments peuvent être utilisés pour traiter le diabète de type 1 (DT1)? Pas encore, mais certains médicaments sont à l’étude. Les inhibiteurs du co-transporteur sodium-glucose de type 2 (SGLT2) est un type de médicament qui a le plus retenu l’attention. Ces pilules permettent au corps d’éliminer davantage de sucre dans l’urine. Ils fonctionnent de façon à bloquer un « transporteur » dans les reins appelé SGLT2 qui aide normalement le corps à récupérer le sucre.   

Inhibiteurs du SGLT2 et DT2?

On a découvert que, chez les personnes atteintes de diabète de type 2 (DT2), les inhibiteurs du SGLT2 étaient associés aux effets suivantes :

  1. Meilleur contrôle glycémique : glycémie générale moins élevée ET moins d’hypoglycémies
  2. Perte de poids
  3. Moins de développement de maladies cardiaques
  4. Moins de développement de maladies rénales
  5. Pression artérielle moins élevée
  6. Plus d’infections à levure (génitale, vaginale)
  7. Plus grand risque de fractures

De plus, on a aussi indiqué un plus grand risque d’acidocétose diabétique, qui se produit généralement chez les personnes atteintes de DT1 et pas chez les personnes atteintes de DT2. Lorsqu’une acidocétose diabétique se produit chez une personne qui ne prend pas d’inhibiteurs SGLT2, la personne a une glycémie très élevée, est déshydratée, peut être confuse et a un niveau d’acide élevé dans le sang. Cependant, si la personne prend ces nouveaux médicaments, la glycémie peut ne pas être élevée, mais la personne aura les autres symptômes.1

Est-ce que les inhibiteurs du SGLT2 peuvent être utilisés pour obtenir un meilleur contrôle glycémique chez les personnes atteintes de DT1?

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) étudie l’utilisation des inhibiteurs du SGLT2 chez les personnes atteintes de DT1. Ils ne sont pas encore approuvés par Santé Canada pour les personnes atteintes de DT1.

Une nouvelle étude suit un groupe de presque 1 600 personnes atteintes de DT1 avec une HbA1c élevée (entre 7,7 et 11,0 %). Pendant 24 semaines, on a continuellement mesuré la glycémie des participants. Les participants ont reçu soit un inhibiteur du SGLT2 (dapagliflozine), soit un placebo. Les participants qui ont reçu l’inhibiteur ont passé plus de temps dans les valeurs glycémiques cibles pendant les 24 semaines de l’étude et n’ont pas eu davantage d’hypoglycémies.2

Un autre groupe a examiné les résultats de diverses études avec la sotagliflozine chez 3000 personnes atteintes de DT1. Certaines de ces études étaient d’une durée aussi courte que 4 semaines tandis que d’autres étaient aussi longues que 52 semaines. De façon générale, le contrôle glycémique était meilleur : HbA1c moins élevée, glycémie à jeun moins élevée, glycémie après les repas moins élevée et moins d’hypoglycémies. On a aussi noté une perte de poids et une diminution des doses d’insuline. On a cependant noté plus d’acidocétoses et plus d’infections de l’appareil génital.3

Conclusion

Ces médicaments ne sont pas officiellement prêts à être utilisés dans le traitement du diabète de type 1. Nous avons besoin de plus de preuves, plus de discussions et plus de recommandations. Restez à l’affût et parlez à votre équipe de soins si vous avez des questions. 

Références :

  1. Lipscombe L, Booth G, Butalia S, et al. Pharmacologic glycemic management of type 2 diabetes in adults. Canadian journal of diabetes. 2018;42(5):103. doi:10.1016/j.jcjd.2018.08.195
  2. Mathieu C, Dandona P, Phillip M, et al. Glucose variables in type 1 diabetes studies with dapagliflozin: pooled analysis of continuous glucose monitoring data from depict-1 and -2. Diabetes care. 2019;42(6):1081-1087. doi:10.2337/dc18-1983
  3. Musso G, Gambino R, Cassader M, Paschetta E. Efficacy and safety of dual sglt 1/2 inhibitor sotagliflozin in type 1 diabetes: meta-analysis of randomised controlled trials. Bmj. 2019;365. doi:10.1136/bmj.l1328Musso G, Gambino R, Cassader M, Paschetta E. Efficacy and safety of dual sglt 1/2 inhibitor sotagliflozin in type 1 diabetes: meta-analysis of randomised controlled trials. Bmj. 2019;365. doi:10.1136/bmj.l1328