L’hypoglycémie et l’activité physique: Mise à jour sur la réduction de l’insuline pour effectuer des exercices aérobiques en toute sécurité

L’hypoglycémie et l’activité physique: Mise à jour sur la réduction de l’insuline pour effectuer des exercices aérobiques en toute sécurité

L’activité physique peut s’avérer un défi pour les personnes vivant avec le diabète de type 1 dû au risque d’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang). Il existe différentes approches pour prévenir l’hypoglycémie qui impliquent généralement la réduction de l’insuline ou la consommation des glucides.

Une étude publiée récemment (1) a évalué trois stratégies visant à déterminer la meilleure approche pour mieux gérer la glycémie avant, pendant et après l’exercice chez les personnes utilisant une pompe à insuline.

Dans cette étude, dix-sept personnes ont effectué trois séances de tapis roulant de 60 minutes à intensité moyenne. Avant chaque séance, les participant ont soit arrêté leurs pompes au début de l’exercice, réduit leur débit de base de 80% 90 minutes avant l’exercice ou réduit leur débit de base de 50% 90 minutes avant l’exercice.

Cette étude à démontré qu’une réduction du débit de base de 50 à 80% appliquée 90 minutes avant l’exercice améliorait le contrôle glycémique et diminuait le risque d’hypoglycémie au cours de l’exercice, comparativement à la suspension du débit de base de la pompe au début de l’exercice. Aussi, une réduction du débit de base appliquée 90 minutes avant l’exercice ne compromettait pas le contrôle glycémique après l’exercice.

Ces résultats sont complémentaires à ceux d’une étude de notre groupe ayant montré que la planification d’une réduction similaire du débit de base de l’insuline (-80%) appliquée 40 minutes avant l’exercice ne suffisait pas à prévenir l’hypoglycémie induite par l’exercice (2).

Le message à retenir est que, lorsqu’on utilise la réduction de l’insuline comme stratégie, une réduction allant jusqu’à 80% du débit de base appliquée au moins 90 minutes avant un exercice cardiovasculaire d’intensité moyenne semble avoir un impact plus significatif sur le risque d’hypoglycémie et être associée à un meilleur contrôle glycémique après l’entraînement.

Références:

1) Zaharieva DP, McGaugh S, Pooni R, Vienneau T, Ly T, Riddell MC. Improved open-loop glucose control with basal insulin reduction 90 minutes before aerobic exercise in patients with type 1 diabetes on continuous subcutaneous insulin infusion. Diabetes care. 2019;Dc182204:182204. doi:10.2337/dc18-2204

2)  Roy-Fleming A, Taleb N, Messier V, et al. Timing of insulin basal rate reduction to reduce hypoglycemia during late postprandial exercise in adults with type 1 diabetes using insulin pump therapy: a randomized crossover trial. Diabetes & metabolism. 2018;2018 Aug 27. doi:10.1016/j.diabet.2018.08.002