La consommation de cannabis est-elle reliée à un risque d’acidocétose diabétique ?

La consommation de cannabis est-elle reliée à un risque d’acidocétose diabétique ?

Le cannabis, aussi appelé marijuana, est maintenant légalisé au Canada, mais ses effets en lien avec le diabète restent encore peu connus. 

Des études antérieures avaient mis en évidence des liens entre la consommation de cannabis et l’amélioration de la sensibilité à l’insuline chez les personnes vivant avec le diabète de type 2. C’est-à-dire que la consommation de cannabis pourrait augmenter la capacité du corps à métaboliser le sucre présent dans le sang en rendant l’insuline plus efficace.  

De nouvelles études apportent cependant certaines lumières quant à l’éventuel impact du cannabis sur la gestion de la glycémie plus spécifiquement chez les personnes vivant avec le diabète de type 1. 

Une étude publiée en janvier 2019 rapporte que le risque d’acidocétose serait plus élevé chez les personnes vivant avec le diabète de type 1 qui auraient consommé du cannabis dans la dernière année.

L’acidocétose est une complication sévère du diabète liée à une glycémie élevée et à un manque d’insuline causant une accumulation de corps cétoniques qui acidifient le sang. Elle peut conduire au coma, voire à la mort, si elle n’est pas prise en charge à temps.

L’étude a été menée au Colorado auprès de 450 personnes vivant avec le diabète de type 1 dont environ 30% disaient avoir consommé du cannabis dans la dernière année.

Que montre l’étude?

  • Un risque d’acidocétose environ 2 fois plus élevé chez les personnes ayant consommé du cannabis dans la dernière année.
  • Des glycémies moyennes plus élevées chez les consommateurs. En effet, l’hémoglobine glyquée (A1C) moyenne était de 7,6 % chez les non-consommateurs, contre 8,4 % chez les consommateurs.
  • Un risque d’hypoglycémie sévère comparable pour les deux groupes.

Les raisons restent à être étudiées

L’étude cherchait principalement à collecter des données sur la glycémie, l’acidocétose et la consommation de cannabis chez les personnes vivant avec le diabète de type 1 et n’a pas cherché par quel moyen le cannabis pouvait directement ou indirectement avoir un impact sur la glycémie et le risque d’acidocétose.

  • On notera cependant que l’utilisation des technologies était plus faible chez les personnes qui consommaient du cannabis. Un accès plus limité à la lecture en continu de la glycémie pourrait expliquer des glycémies plus hautes sans qu’il n’y ait de lien direct avec la consommation de cannabis.   
  • Il existe un «syndrome d’hyperémèse cannabinoïde», aussi appelé «syndrome cannabinoïde», qui se manifeste par des vomissements importants et peut favoriser la survenue d’acidocétose. 
  • Il est aussi possible que les effets du cannabis modifient de façon importante les symptômes associés aux hyper et hypoglycémies. 
  • Le cannabis peut aussi avoir des effets importants sur l’appétit et donc sur les glycémies. Certains produits du cannabis (biscuits, etc.) contiennent des glucides qu’il faut considérer dans le calcul des glucides.

L’impact du cannabis sur le diabète serait donc différent selon le type de diabète et pourrait comporter un risque plus élevé pour les personnes vivant avec le diabète de type 1.

Des nouvelles études sont nécessaires pour apporter plus d’informations sur les effets et les conséquences de la consommation de cannabis chez les personnes vivant avec le diabète de type 1. En cas de consommation il est important d’être plus vigilant et de surveiller attentivement la glycémie. Cette vigilance s’applique encore davantage en cas de consommation de cannabis avec de l’alcool, bien qu’aucune étude n’ait été faite sur le sujet. 

Références :

  • Akturk, Halis K, Daniel D Taylor, Ulas M Camsari, Amanda Rewers, Gregory L Kinney, and Viral N Shah. 2019. “Association between Cannabis Use and Risk for Diabetic Ketoacidosis in Adults with Type 1 Diabetes.” Jama Internal Medicine 179 (1): 115–15. doi:10.1001/jamainternmed.2018.5142.
  • Jadoon KA, Ratcliffe SH, Barrett DA, et al. Efficacy and safety of cannabidiol and tetrahydrocannabivarin on glycemic and lipid parameters in patients with type 2 diabetes: a randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel group pilot study. Diabetes Care. 2016;39(10):1777-1786. doi:10.2337/dc16-0650
  • Penner EA, Buettner H, Mittleman MA. The impact of marijuana use on glucose, insulin, and insulin resistance among US adults. Am J Med. 2013;126(7): 583-589. doi:10.1016/j.amjmed.2013.03.002