fbpx

Influenza et diabète: pourquoi se faire vacciner?

Le virus de l’influenza, ou grippe saisonnière, est un virus courant qui peut entraîner des conséquences importantes. Il est particulièrement dangereux pour les personnes à la santé fragile comme les personnes âgées ou ayant un système immunitaire affaibli.

Ce virus est redoutable et pose problème puisqu’il évolue en une nouvelle souche à chaque année. Il est donc nécessaire de se faire vacciner à tous les automnes pour maximiser la protection.

La vaccination contre l’influenza est recommandée pour la plupart des individus vivant avec le diabète, incluant le type 1. Cette recommandation est émise pour de multiples raisons:

  • La vaccination protège contre un virus potentiellement dangereux.
  • Lorsqu’une grande partie de la population reçoit le vaccin, cela limite la propagation et crée une protection de groupe pour ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner (par exemple, une réaction allergique antérieure).
  • Des glycémies mal équilibrées peuvent augmenter la susceptibilité à l’infection.
  • Tomber malade lorsqu’on vit avec le diabète expose à des complications supplémentaires, comme l’acidocétose diabétique.

Protection potentielle contre les maladies cardiovasculaires

L’infection au virus de l’influenza provoque une réaction inflammatoire dans le corps chez tous les individus atteints. Cette réaction peut, dans de rares cas, entraîner des complications cardiovasculaires, comme un infarctus du myocarde (crise cardiaque) ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Puisque les personnes vivant avec le diabète sont déjà plus à risque de maladies cardiovasculaires, des chercheurs se sont questionnés pour savoir si un vaccin contre l’influenza pourrait être une stratégie supplémentaire de prévention des maladies cardiovasculaires.

Dans cette étude, les chercheurs ont étudié près de 250 000 individus vivant avec le diabète (type 1 et 2). Près de la moitié des participants n’avaient pas reçu de vaccins contre la grippe durant toute la durée de l’observation (2007-2016).

Après avoir distingué certains facteurs de risque qui pourraient potentiellement modifier l’analyse de données (sexe, âge, etc), les chercheurs de l’étude ont observé une association entre la vaccination contre l’influenza et la diminution des maladies cardiovasculaires. Il n’est cependant pas possible de confirmer un lien direct de cause à effet. Par exemple, il est possible que les individus qui se font vacciner soient ceux qui portent une attention particulière tant à la prévention de la grippe qu’à la prévention des maladies cardiovasculaires.

L’équipe BETTER souhaite établir un registre de personnes vivant avec le diabète de type 1 au Québec.

Pour contribuer, inscrivez-vous au registre BETTER!

Référence

  • Modin, D., Claggett, B., Køber, L., Schou, M., Jensen, J. U., Solomon, S. D., . . . Biering-Sørensen, T. (2020). Influenza Vaccination Is Associated With Reduced Cardiovascular Mortality in Adults With Diabetes: A Nationwide Cohort Study. Diabetes Care. doi:10.2337/dc20-0229

%d bloggers like this: