Un fond de recherche est octroyé au projet BETTER

Un montant de 3 millions de dollars a été récemment octroyé à Dr Rémi Rabasa-Lhoret endocrinologue au CHUM et chercheur clinicien à l’IRCM, et Anne-Sophie Brazeau, professeure adjointe à l’École de nutrition humaine de l’Université McGill, pour le projet BETTER par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et la Fédération pour la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ). Cette somme permettra de mettre en place un registre de personnes avec le diabète de type 1 au Québec afin de dresser un portrait global de cette population. Lire le communiqué de presse de l’IRCM.

De ce registre découleront différentes études permettant de mettre à profit la technologie et les nouvelles thérapies dans le but de réduire l’hypoglycémie, un fardeau pour les personnes vivant avec le diabète de type 1. Toutes les étapes du projet sont élaborées avec un comité de patients-partenaires.  En savoir plus sur le projet BETTER.