fbpx

Revue des thérapies et technologies attendues dans les prochaines années (partie 1)

Recherches de plus en plus nombreuses, arrivée de nouvelles thérapies et technologies encourageantes, évolution progressive de la prise en charge par la Régie de l’Assurance Maladie du Québec, il y a de plus en plus de nouveautés pour les personnes qui vivent avec le diabète de type 1 (DT1) depuis quelques années.

Que vous soyez adepte ou non des nouvelles technologies, de plus en plus d’études indiquent que ces dernières facilitent non seulement une meilleure gestion de la glycémie mais également la prise en charge globale du diabète.

Dans le contexte de la COVID-19, l’usage des technologies s’est répandu, permettant de faciliter la communication entre l’équipe de soins et les personnes qui vivent avec le DT1.

Voici un petit résumé de ce qui s’en vient au Québec dans les 2-3 prochaines années. Ces technologies sont, pour la plupart, déjà disponibles dans d’autres pays.

Les insulines biosimilaires.

Les insulines biosimilaires sont des copies similaires d’insulines biologiques déjà existantes (pour des comprimés, on parlerait de génériques). Ce sont les mêmes insulines que les insulines originales, cependant produites par une autre compagnie. Afin d’être approuvées par Santé Canada, les insulines biosimilaires doivent démontrer qu’elles sont aussi sécuritaires et efficaces que le médicament de référence. Par exemple, la ou les études doivent démontrer que l’insuline biosimilaire n’occasionne pas plus d’hypoglycémie, d’hyperglycémie ou de réactions allergiques que l’insuline originale. Comme le programme de développement est beaucoup plus simple, leur coût est moins élevé que le produit de référence. 

Nous avons depuis quelques années la BasaglarMC qui est un équivalent de la Lantus® (insuline Glargine), plus récemment l’Ademlog® qui est un équivalent de l’HumalogMD (insuline Lispro) et bientôt TrurapiMC qui est un équivalent de la Novorapid® (Insuline Aspart). On observe actuellement une volonté gouvernementale de favoriser l’utilisation des biosimilaires. Cela se démontre par la fin de la couverture de certaines insulines (Lantus® depuis 2017, suivie de HumalogMD en mars 2021) par la Régie de l’Assurance Maladie du Québec (RAMQ) pour les personnes qui souhaiteraient débuter ces thérapies. 

Les personnes qui utilisaient ces insulines avant ces dates peuvent, pour le moment, continuer de bénéficier du remboursement. Cependant, cette condition va changer au printemps 2022 puisque la RAMQ va cesser le remboursement de plusieurs insulines originales, y compris pour les patients qui les utilisent depuis longtemps. Il sera important d’en parler avec votre équipe de soins car il faudra changer la prescription et éventuellement de crayon injecteur. Comme la RAMQ n’a pas encore annoncé les règles pour la transition, il est difficile de savoir comment les choses vont se passer

Les stylos à insuline intelligents.

Les compagnies pharmaceutiques se préparent à lancer de nouveaux stylos à insuline dits connectés. Ces nouveaux stylos (parfois capuchons, ou clips) communiquent via la technologie Bluetooth avec le téléphone intelligent. Ils permettent d’envoyer et d’enregistrer automatiquement la dose d’insuline au moment où elle est donnée. Certains dispositifs vont permettre de transmettre ces informations directement sur les applications mobiles de certains lecteurs de la glycémie en continu (p.ex. Dexcom, Freestyle Libre) pour permettre d’obtenir un compte- rendu visuel et de plus facilement mesurer l’impact de la prise d’insuline sur la glycémie. Le lancement des premiers produits de ce type est planifié au printemps ou à l’été 2022.

 

Et la suite ?

Ces nouveautés ne représentent qu’une infime partie de ce que les prochaines années nous réservent. Lecteurs de la glycémie en continu, pompes à insuline et de nombreuses autres technologies vont continuer d’évoluer pour faciliter à la fois la gestion de la glycémie, mais également alléger le fardeau que portent les personnes qui vivent avec le DT1. 

On vous en dit plus la semaine prochaine ! Abonnez vous à notre page facebook pour être sûr de ne rien manquer.

Vous (ou votre enfant) vivez avec le diabète de type 1 au Québec?

Participez au premier registre (sorte de recensement) de personnes vivant avec le diabète de type 1 au Québec.

EN SAVOIR PLUS »

%d bloggers like this: