Mise au point sur les médicaments antihypertenseurs et la maladie à coronavirus (COVID-19)

Une pression artérielle trop élevée peut occasionner des effets négatifs à long et à court termes sur le système cardiovasculaire et rénal. Pour les personnes vivant avec le diabète, elle se traduit par une pression systolique (nombre du haut) de plus de 130 mmHg et une pression diastolique (nombre du bas) de plus de 80 mmHg.

Des médicaments de la classe « antihypertenseur » sont souvent prescrits aux personnes vivant avec le diabète de type 1. Ceux-ci ont pour mode d’action de diminuer la pression artérielle. Entre autres, les médicaments de la classe des IECA (Rampril/Alatace/Perindopril/Coversyl, etc.) et des BRA, aussi appelés ARA, (Irbesartan/Avapro/Telmisartan/Micradis, etc.) sont des antihypertenseurs de choix puisqu’ils sont très efficaces et bien tolérés. Ils offrent aussi l’avantage de réduire le risque de complications rénales.

Communiqué d’Hypertension Canada sur ces médicaments

Certaines informations circulent sur Internet à l’effet que ces deux classes de traitement pourraient favoriser les infections au COVID-19 ou encore en aggraver le pronostic. Hypertension Canada a publié un communiqué afin de faire une mise au point. (lien en anglais)

Ces informations sont FAUSSES!

Il n’y a aucune évidence stipulant que ces médicaments antihypertenseurs puissent occasionner un risque plus élevé pour la santé dans la situation actuelle de la maladie à coronavirus (COVID-19).

Cesser la prescription de ces médicaments expose les personnes à des risques non négligeables. Suivant la lecture de ce communiqué, nous vous recommandons de poursuivre vos traitements habituels pour la diminution de la pression artérielle et la protection rénale.

Il arrive néanmoins que ces médicaments doivent être suspendus lorsqu’une personne est très malade et déshydratée. Cette décision est prise généralement par un urgentologue (médecin à l’urgence) ou le médecin responsable d’une hospitalisation. Ce n’est cependant pas systématique. Si une telle situation devait vous arriver, il sera peut-être nécessaire de réévaluer l’utilisation de ces médicaments avec un médecin.

Si VOUS ou l’UN DE VOS PROCHES vivez avec le diabète de type 1:

Restez informé des actualités liées au diabète de type 1 en suivant notre page Facebook et en vous abonnant à notre INFOLETTRE.

Lien d’Hypertension Canada (en anglais): https://hypertension.ca/wp-content/uploads/2020/03/2020-30-15-Hypertension-Canada-Statement-on-COVID-19-ACEi-ARB.pdf