fbpx

Anxiété, stress et COVID-19 : Trucs et astuces pour favoriser une bonne santé mentale

Ce texte s’adresse à toute personne intéressée à prendre soins de sa santé mentale. Cependant, les personnes vivant avec une maladie chronique (comme le diabète de type 1) font face à des défis supplémentaires lors d’une situation d’urgence sanitaire comme celle-ci.

Le contexte actuel de la COVID-19 est difficile pour la santé physique mais aussi pour la santé mentale. Se placer volontairement ou non en isolement demande de faire preuve d’une grande volonté et de considération pour les autres. La peur et l’inquiétude que vous ou l’un de vos proches développent la COVID-19 peuvent s’ajouter à ces nouveaux défis.

Le stress est une réaction normale et instinctive face au danger ou à l’inconnu. Nous vivons actuellement une situation nouvelle où notre niveau de contrôle est significativement diminué. De plus, nous ne savons pas comment la situation évoluera dans les prochaines semaines.

Il est donc normal de ressentir du stress et de l’anxiété.

Comment augmenter le sentiment d’efficacité personnelle ou de contrôle sur la situation afin de gérer le stress

  • Comparer le contexte actuel à d’autres épreuves vécues et les ressources utilisées dans ces situations passées
  • Se rappeler des succès accomplis lors de moments difficiles et les qualités qui vous ont été utiles pour y faire face
  • Se rappeler que le stress est parfois une bonne chose et nous aide à être prudent et à bien identifier les facteurs de vulnérabilité
  • Suivre les recommandations d’hygiène de base (se laver de mains fréquemment, tousser et éternuer dans votre coude, éviter de toucher son visage avec les mains, rester à la maison en respectant l’isolement volontaire ou la quarantaine)
  • Si vous soupçonnez être atteint de la maladie à coronavirus, contactez la ligne téléphonique pour la COVID-19 (1-877-644-4545) et/ou complétez l’outil d’auto-évaluation du gouvernement du Canada

Anxiété normale VS trouble anxieux actif

On dit qu’il y a trouble anxieux lorsque le niveau d’anxiété ressenti entraîne une perturbation significative des activités quotidiennes (limite le sommeil, la capacité de travailler, etc).

Trucs pour diminuer l’anxiété normale

  • Se coucher et se lever à la même heure tous les jours
  • Autant que possible, limiter le temps passé devant un écran à 2 heures par jour. Ne pas se surexposer aux informations inquiétantes transmises par les médias.  S’informer à partir de sources fiables.
  • Bien s’alimenter tel que recommandé par notre plan alimentaire (si applicable)
  • Si vous vivez avec le diabète de type 1, ajuster au besoin votre traitement médical selon les modifications de vos habitudes de vie (ex: plus sédentaire) et votre niveau d’anxiété. Communiquez avec votre équipe de soins au besoin.
  • Faire de l’activité physique modérée régulière telle que la marche ou des vidéos d’exercice au moins 30 minutes par jour
  • S’adonner quotidiennement à la relaxation active comme la respiration abdominale ou le yoga. Vous pouvez aussi essayer la méditation pleine conscience.

Quoi faire en cas de trouble anxieux actif

En plus de maintenir des habitudes de vie saines mentionnées plus haut:

  • Privilégier des exercices de relaxation active plutôt que la méditation pleine conscience qui peut momentanément empirer un état anxieux
  • Maintenir la médication antidépresseur ou anxiolytique (s’il y a lieu) tel que prescrit par votre médecin
  • Consulter un médecin ou un professionnel de la santé au besoin

Quoi dire à un proche anxieux?

  • Ne pas invalider, banaliser ou exagérer ses propos. 
  • Rester présent et calme.
  • Valider les propos de la personne, même si vous n’êtes pas en accord. Cela veut dire d’écouter l’autre et reformuler dans vos mots ce que vous avez compris de ses préoccupations.
  • L’aider à exprimer ses émotions. Envisager avec lui/elle le scénario catastrophe et l’aider à explorer les conséquences et les solutions si cela se produisait. 
  • Au besoin, diriger la personne vers des activités saines telles que la marche, le dessin, l’écriture, l’écoute de musique ou tout loisir qui rend la personne heureuse

Texte écrit en collaboration avec Dre Cynthia Turcotte, psychologue, membre de l’Ordre des Psychologues du Québec.

Vous avez besoin de parler à quelqu’un? Vous pouvez appeler Écoute, Entraide au (514) 278-2130 (Montréal) ou 1-855 365-4463 (Sans frais)

Liens utiles:

Article BETTER: L’épuisement lié au diabète

Respiration abdominale 

Yoga pour les enfants 

Yoga pour les adultes 1 et Yoga pour les adultes 2

COVID-19: des astuces pour diminuer le stress et l’anxiété

Accepter la situation – « Ça va bien maintenant. » – Dre Mélanie Lamarre