fbpx

« Diabétique » ou « personne vivant avec le diabète de type 1 »?

Le langage que nous utilisons pour décrire les personnes vivant avec le diabète de type 1 (DT1) et leur mode de vie est important. Plusieurs personnes utilisent des raccourcis de langage ou des termes qui peuvent être perçus comme dévalorisants lorsqu’ils désignent les individus vivant avec le DT1. Même si ces personnes n’ont pas de mauvaises intentions, ces termes peuvent parfois provoquer un malaise. Les mots peuvent transmettre un message implicite, parfois moralisateur, qui peut avoir un impact sur la façon de percevoir le DT1, autant chez la personne vivant avec cette condition que son entourage. 

Quels termes devrions-nous utiliser afin d’être plus neutres et limiter les risques de stigmatisation ?

Voici un tableau comprenant des exemples de termes qui pourraient être remplacés.

Terme qui peut porter jugement ou moralisateurExemple d’alternative plus neutreJustification
DiabétiquePersonne vivant avec le diabète de type 1Les individus sont plus que leur condition de santé. Il est important de mettre en avant la personne et non la maladie.
Personne normale (non diabétique)Personne sans diabète de type 1Cela sous-entend que les personnes vivant avec le diabète de type 1 sont anormales.
Contrôle du diabèteGestion du diabèteLe contrôle du diabète n’est pas actuellement possible puisque le rôle du pancréas est irremplaçable. Seul cet organe a le pouvoir de contrôler parfaitement les glycémies.
Mauvais ou bon comportement / Mauvaises ou bonnes glycémiesPrendre des décisions adaptées ou non au plan de traitement / Glycémies dans la cible ou nonLes mots comme “bon” ou “mauvais” sont subjectifs et peuvent impliquer un jugement moralisateur.

Si vous vivez avec le DT1, vous pouvez utiliser les termes que vous désirez

Les recommandations énoncées dans cet article s’appliquent principalement aux professionnels de la santé, à l’entourage des individus vivant avec le DT1 et à ceux qui souhaitent utiliser un langage plus neutre. Par contre, en tant que personnes vivant avec le DT1, il est tout à fait approprié de vous décrire comme bon vous semble. Si vous souhaitez vous qualifier de “diabétique”, vous devriez le faire sans jugement négatif ou sans être repris par les personnes ne vivant pas avec le DT1. 

Enfin, vous n’avez pas à porter le fardeau d’éduquer votre entourage sur ce qui est approprié ou non lorsqu’on fait référence au DT1. Il est cependant important d’établir ses limites et de ne pas accepter des termes qui vous rendent inconfortables.

Vous souhaitez nous faire comprendre votre réalité et vos défis quotidiens? 

Inscrivez-vous au registre BETTER!

Référence:

  • Dickinson, J. K., Guzman, S. J., Maryniuk, M. D., O’Brian, C. A., Kadohiro, J. K., Jackson, R. A., . . . Funnell, M. M. (2017). The Use of Language in Diabetes Care and Education. Diabetes Care, 40(12), 1790-1799. doi:10.2337/dci17-0041
%d bloggers like this: