fbpx

Décollement et allergie: quelles solutions?

Les personnes qui vivent avec le diabète de type 1 (DT1) et qui utilisent un lecteur de la glycémie en continu (p.ex. Dexcom, Freestyle Libre) et/ou une pompe à insuline (p.ex. Medtronic, Omnipod) le savent: certains problèmes en lien avec le dispositif peuvent survenir et être décourageants! 

C’est le cas par exemple lorsque:

  • le dispositif (capteur, cathéter ou Pod) s’arrache dans le cadre ou la poignée d’une porte,
  • le dispositif se décolle (p.ex. avec la sueur) et tombe avant la fin de sa vie utile,
  • la colle du dispositif créé une réaction allergique sur la peau,
  • la colle du dispositif laisse des résidus sur la peau. 

Avec l’été, la sudation et les baignades plus fréquentes peuvent favoriser le décollement des dispositifs qui se trouvent sur la peau. Les expériences négatives peuvent alors se multiplier et l’envie de continuer à utiliser ces technologies peut s’essouffler. Cependant, il est hors de question de passer l’été sous l’air climatisé à esquiver toute possibilité de se baigner!

Pour certaines personnes, ce n’est pas le décollement du dispositif qui pose problème mais l’apparition de rougeurs, démangeaisons ou de chaleur dans la zone où il était installé. Ces réactions allergiques, qui peuvent survenir à tout moment, ne se manifestent pas toujours dès le début de l’utilisation du capteur. On les observe parfois après plusieurs jours, semaines ou mois d’utilisation. 

Voici des pistes de solution pour réduire ou résoudre ces problèmes afin d’avoir l’esprit tranquille et de pouvoir entreprendre les activités que vous souhaitez. 

Le décollement

Selon le type de peau ou en raison de facteurs extérieurs (p. ex. sudation abondante, activité physique), il est possible que le dispositif ait tendance à se décoller. 

Heureusement, il existe différents produits permettant d’améliorer l’adhérence. 

Ces produits peuvent être utilisés avant ou après l’installation du dispositif.

  • AVANT:

Certains produits (p.ex. lingette Skin Tac™, Spray Hollister® Adapt™) ou pansements (p.ex. Tegaderm™, IV 3000◊, Hypafix®) peuvent être appliqués sur une peau propre, pour favoriser l’adhérence du dispositif sur la peau. Pour les pansements, il est important de noter qu’un petit trou doit être réalisé au préalable afin de laisser passer la canule ou l’électrode et éviter qu’elle ne se plie lors de l’insertion.

  • APRÈS: 

Les mêmes pansements que ceux évoqués précédemment peuvent également être appliqués par-dessus le cathéter ou le Pod (pompe à insuline) et parfois également par-dessus le capteur/transmetteur du lecteur de la glycémie en continu pour renforcer la tenue sur la peau. Cependant, le Dexcom ne peut pas être recouvert, car cela pourrait affecter la transmission des données. Il faudra dans ce cas réaliser un “trou” dans le pansement pour que celui-ci ne recouvre pas le capteur mais renforce juste le collant. 

Certains sites proposent également des pansements esthétiques adaptés au type de capteur que vous portez (p. ex. pumppeelz, pimpmydiabetes). 

Par ailleurs, il existe des brassards ou bandes que l’on peut mettre par-dessus le dispositif (sauf Dexcom) pour en renforcer le maintien pendant l’activité physique par exemple. Le choix du site d’installation est également important et peut être déterminé en fonction de l’activité ou encore des vêtements (p. ex. ne pas le mettre au niveau de la ceinture).

Découvrez dès maintenant une liste de produits que nous avons compilés.

Les réaction cutanées

Certaines personnes peuvent développer une irritation, voire une réaction allergique, au niveau de la peau causée par la colle du dispositif. Des rougeurs, de la chaleur ou des démangeaisons peuvent alors se manifester à l’endroit où était installé le dispositif et parfois également autour. Ce problème se reproduit à chaque fois, même en changeant le dispositif de place. 

Ces réactions sont cependant généralement liées à la colle utilisée par le dispositif. Ainsi, il est donc possible que ces réactions disparaissent en changeant de version (p.ex. Freestyle Libre 1 vs Libre 2) ou de compagnie.

Tout comme pour les problèmes de décollement, il existe certains produits ou pansements pour aider à réduire ces réactions cutanées. 

Un écran protecteur peut être appliqué sur la peau (p. ex. Skin Prep◊, Cavilon™, Skin Tac™). Ces produits constituent une barrière entre la colle du dispositif et la peau afin de réduire l’irritation. 

Il existe également des pansements (p.ex. Tegaderm™, IV 3000◊, Hypafix®) qui peuvent être mis sur la peau avant d’installer le dispositif, et qui créent ainsi une barrière physique avec la peau. Il faudra cependant réaliser au préalable un petit trou pour laisser passer l’électrode ou la canule afin d’éviter qu’elle ne se plie lors de l’insertion.

D’autres produits, avec ou sans ordonnance, peuvent diminuer l’inflammation locale de la peau. On les applique avant l’installation. Cependant, il faut noter ici que, comme certains dispositifs peuvent rester en place de 6 à 14 jours (p.ex. capteurs), il se peut que l’effet du produit s’estompe et que les réactions cutanées reviennent avant la fin du port du capteur. 

Découvrez dès maintenant une liste de produits que nous avons compilés.

Il peut aussi être pertinent d’essayer différents sites d’installation pour évaluer si certaines parties du corps sont moins portées à réagir (p.ex. réaction lorsque capteur sur bras mais pas sur ventre).

Si malgré ces différentes stratégies l’allergie persiste, il faudra discuter avec votre équipe de soins pour évaluer les différentes solutions. Une consultation chez le dermatologue peut dans certains cas être suggérée.

Résidus de colle sur la peau

En cas de difficulté à retirer le dispositif de la peau ou de résidus de colle, il existe des produits pour aider à les enlever (p. ex. Remove◊). L’huile de bébé peut également aider à enlever l’adhésif restant sur la peau.

Qu’il s’agisse de décollement, d’allergie ou de résidus de colle, de nombreux produits existent pour y remédier et éviter les expériences négatives potentielles. En fonction du type de peau, les solutions peuvent varier. À vous d’essayer les différentes possibilités et de voir ce qui fonctionne pour vous.

Abonnez-vous à notre infolettre

Webinaires, actualités en lien avec le diabète de type 1, recherches en cours et bien plus. Abonnez-vous pour ne rien manquer!

%d bloggers like this: