fbpx

Conseils et stratégies pour passer un bel été avec le diabète de type 1

L’été est enfin officiellement commencé et avec lui toutes ces petites choses dont il faut se rappeler lorsqu’on vit avec le diabète de type 1 (DT1). Voici quelques stratégies et conseils pour passer une belle saison estivale.

Covid-19

De plus en plus de personnes reçoivent actuellement la deuxième dose du vaccin. Même si les mesures sanitaires changent progressivement, il est encore important de suivre les recommandations pour votre santé, mais également pour celle des autres.

Si vous êtes parent, il existe désormais un vaccin approuvé pour les enfants à partir de 12 ans. Il est possible de prendre rendez-vous en ligne sur le site du gouvernement du Québec .

7 astuces en lien avec le DT1

Voici quelques trucs et astuces pour favoriser une bonne gestion de votre glycémie durant cette période de l’année.

  • Restez hydraté

Ce conseil, bien qu’évident, est néanmoins particulièrement valable durant l’été et avec la chaleur qui l’accompagne. Ne pas être suffisamment hydraté peut faire augmenter la glycémie, ce qui peut vous faire uriner davantage et provoquer une déshydratation. Pour briser ce cercle vicieux, assurez-vous de boire de l’eau régulièrement.

  • Vérifiez votre glycémie

Les fortes chaleurs, les coups de soleil et le fait d’être plus souvent dehors peuvent causer des variations inhabituelles de la glycémie. Mesurer régulièrement votre glycémie vous permettra de mieux comprendre l’impact de ces facteurs sur celle-ci afin de mettre en place des stratégies pour la maintenir au plus près de vos objectifs. Les lecteurs de la glycémie en continu facilitent le suivi fréquent de la glycémie.

  • Mettez de la crème solaire

Tout le monde devrait protéger sa peau des rayons UV nocifs, mais il est d’autant plus important d’appliquer de l’écran solaire lorsqu’on vit avec le DT1. En effet, les coups de soleil peuvent causer un stress supplémentaire et inutile à l’organisme, et provoquer des pics de glycémie. Utilisez une crème avec un FPS de 30 ou plus, et ré-appliquez de la crème solaire toutes les 2 heures, ou après avoir nagé ou transpiré abondamment.

  • Maintenez l’insuline au frais

Vous prévoyez une longue sortie en voiture ou un après-midi au soleil? Gardez votre pompe à l’abri du soleil et votre insuline au frais! La chaleur rend l’insuline moins efficace et peut entraîner un dysfonctionnement des pompes. Assurez-vous d’avoir un système pour maintenir votre stylo ou votre pompe à insuline au frais. Les compagnies FRIOet GlucologyTM proposent des étuis permettant de garder l’insuline (fioles, stylos ou pompe à insuline) au frais, même lors de fortes chaleurs. Cependant, ils ne remplacent pas un réfrigérateur. Ils sont composés de cristaux qui se transforment en un gel froid au contact de l’eau. Il suffit donc de faire tremper l’étui dans l’eau pour que le refroidissement s’active. Le refroidissement est actif durant 36 à 45 heures. Lorsque l’étui n’est plus froid, il suffit de refaire tremper l’étui à nouveau 5 à 10 minutes pour réactiver le refroidissement.

  • Protégez votre matériel

Essayez également de garder votre pompe, votre lecteur de la glycémie en continu et/ou vos bandelettes à l’abri des rayons du soleil afin d’éviter de les altérer, ce qui pourrait nuire à leur bon fonctionnement.

  • Prévoyez des collations

Avec les variations inhabituelles de la glycémie en lien avec la chaleur et l’augmentation possible des activités (marche, nage, etc.), vous n’êtes pas à l’abri de la survenue d’une hypoglycémie. Avant toute excursion ou sortie estivale, pensez à prévoir des collations ainsi que du sucre rapide en cas d’hypoglycémie.

  • Choisissez le bon moment pour réaliser votre activité physique

Si vous vous entraînez en extérieur, il est préférable de favoriser les débuts ou les fins de journée lorsqu’il fait moins chaud. En effet, s’entraîner sous une chaleur importante peut causer des variations inhabituelles de la glycémie et être vraiment exigeant pour le corps. Même en favorisant des moments où il fait moins chaud, il est tout de même possible de transpirer. Soyez prudent si vous portez une pompe à insuline car une trop grande humidité pourrait endommager votre pompe. Dans un contexte de transpiration reliée à la chaleur et/ou à l’activité physique, il peut être plus difficile de ressentir vos hypoglycémies, le diagnostic n’est donc pas toujours facile.

Ces quelques conseils peuvent parfois faire la différence et vous permettront peut-être de mieux faire face aux défis que l’été apporte sur la gestion de la glycémie. 

N’hésitez pas à nous partager les trucs et astuces qui fonctionnent pour vous.

Vous voulez en apprendre davantage sur le diabète de type 1? 

Inscrivez-vous au registre BETTER et participez à nos webinaires.

En savoir plus »

Le prochain webinaire aura lieu le 29 juillet et portera sur l’activité physique et le diabète de type 1. Vous pourrez poser vos questions à notre équipe de spécialistes.

%d bloggers like this: