fbpx

Comment le temps froid peut-il influencer les glycémies?

Le solstice d’hiver est à nos portes et indique officiellement l’arrivée de l’hiver et du temps froid. Avez-vous remarqué que la température extérieure peut influencer vos glycémies? En effet, les températures extrêmes peuvent provoquer des glycémies moins équilibrées. On observe généralement des glycémies plus basses durant l’été et des glycémies plus hautes lors des températures froides.

Contrôle glycémique plus difficile

Des études ont rapporté que l’hémoglobine glyquée des personnes vivant avec le diabète de type 1 est, en moyenne, un peu plus élevée en hiver qu’en été. Plusieurs éléments peuvent être en cause:

  • Plusieurs individus sont plus actifs l’été que l’hiver. En étant plus sédentaires par temps froid, la résistance à l’insuline s’accentue et les glycémies ont tendance à augmenter si l’insuline n’est pas ajustée correctement. Maintenir une activité physique régulière l’hiver pourrait aider à maintenir les glycémies.
  • L’hiver est la saison des virus comme le rhume et la grippe. Les infections  virales sont connues pour augmenter les glycémies. Si vous êtes malade, portez une attention particulière à vos glycémies et pensez à mesurer les corps cétoniques.
  • La circulation sanguine est légèrement plus lente par temps froid, ce qui rend la distribution de l’insuline dans le corps moins efficace.

Quelques conseils

Allez marcher, sortez vos patins, vos skis, votre “fat bike”…amusez-vous! La pandémie de COVID-19 a imposé la fermeture de plusieurs établissements intérieurs sportifs. Donc, trouvez des activités physiques que vous pouvez faire régulièrement et qui vous permettent de profiter de l’hiver. D’ailleurs, l’équipe BETTER a mis sur pied un programme d’entraînement que vous pouvez faire à la maison.

Il est également recommandé de vérifier ses glycémies plus souvent lors d’activités hivernales. Les lecteurs de la glycémie en continu ou flash peuvent vous aider à diminuer l’exposition de vos mains à la température froide. N.B.: Comme plusieurs appareils électroniques, il se peut que le lecteur fonctionne moins bien par temps très froid. 

Enfin, si vous prévoyez passer plusieurs heures à l’extérieur et que vous devez garder votre insuline avec vous, il est primordial de conserver l’insuline à l’abri du gel. En effet, les molécules d’insuline se détruisent lorsqu’elles sont gelées ou près du point de congélation. Ainsi, il est recommandé d’éviter de la laisser dans une voiture stationnée ou dans une poche extérieure de votre manteau.

Vous souhaitez contribuer à la recherche sur le diabète de type 1 au Québec?

Inscrivez-vous au registre BETTER!

Références:

  • Surviving winter with type 1 diabetes. (n.d.). Retrieved November 16, 2020, from https://www.jdrf.ca/blog/surviving-winter-with-type-1-diabetes/
  • Tsujimoto, T. et al. (2014). Seasonal variations of severe hypoglycemia in patients with type 1 diabetes mellitus, type 2 diabetes mellitus, and non-diabetes mellitus: clinical analysis of 578 hypoglycemia cases. Medicine.
  • Higgins, T., Saw, S., Sikaris, K., Wiley, C. L., Cembrowski, G. C., Lyon, A. W., . . . Tran, D. (2009). Seasonal Variation in Hemoglobin A1c: Is It the Same in Both Hemispheres? Journal of Diabetes Science and Technology, 3(4), 668-671. doi:10.1177/193229680900300408