fbpx

Comment faire face à un cas d’urgence majeure lorsqu’on vit avec le diabète de type 1 (DT1)?

Voici la question que s’est posée Dr. Anne L. Peters professeure de médecine à l’Université de Caroline du Sud à la suite des évacuations en lien avec les incendies qui se sont déroulés en Californie en 2019.

Elle fait ressortir deux types d’urgences majeures auxquelles les personnes qui vivent avec le DT1 devraient se préparer: l’évacuation immédiate et l’évacuation à plus long terme où il est possible d’apporter avec soi un peu plus de matériel.

Quel kit préparer pour une évacuation?

Dans certaines situations, il peut être nécessaire de quitter sur-le-champ (exemple incendie) ou pour plusieurs jours (crise du verglas, inondations, etc.) d’où l’importance d’avoir préparé, à l’avance, un kit d’urgence à emporter sans perdre de temps.

Ce kit devrait comporter l’essentiel pour pouvoir faire face aux situations les plus extrêmes qui pourraient aller jusqu’à l’impossibilité de recharger un lecteur de la glycémie, un téléphone ou encore une pompe à insuline, afin d’éviter de se retrouver sans capacité de s’injecter de l’insuline et/ou de surveiller sa glycémie. 

Il devrait donc contenir :

  • de l’insuline lente et rapide (prévoir plusieurs stylos ou cartouches/fioles);
  • des aiguilles ou seringues;
  • un lecteur de la glycémie capillaire, des bandelettes et un autopiqueur; 
  • des sucres à absorption rapide comme des comprimés de glucose ou du jus ainsi que du glucagon;
  • des collations comme des barres de céréales;
  • de l’eau;
  • quelques documents:
    • une prescription du médecin indiquant les doses d’insuline à injecter au cas où la personne les oublieraient dans la panique ou s’il faut remplacer les doses reçues par la pompe à insuline,
    • une copie à jour de la carte d’assurance maladie et de la liste des médicaments.

Il est utile de garder une copie de ces documents (photo, lien vers un site en ligne) dans le téléphone cellulaire.

Le kit pourrait également contenir:

  • des médicaments oraux (p. ex. traitement habituel comme les médicaments pour la pression artérielle, acétaminophène, etc.)
  • un chargeur solaire si besoin de recharger du matériel en cas d’absence d’électricité
  • des fournitures pour votre pompe ou votre lecteur de la glycémie en continu (capteur, système de perfusion, etc.)

En raison de l’insuline ce kit devrait se trouver au réfrigérateur dans un sac permettant d’être emporté rapidement et de maintenir le contenu comme l‘insuline au frais (sac à lunch, par exemple). La batterie du lecteur de la glycémie capillaire devrait être retirée et scotchée sur la porte du réfrigérateur afin que la condensation ne l’abîme pas.

Vous partez quelques jours faire de la randonnée en montagne, du canot, etc. loin des ressources faciles d’accès? Penser à emmener l’essentiel de ce kit avec vous est une bonne idée. 

Quelles ressources contacter en cas d’urgence ?

Si une situation d’urgence majeure se produit, les personnes vivant avec le DT1 peuvent contacter Diabetes Disaster Response Coalition (USA) afin de savoir où trouver de l’insuline. Cet organisme peut également vous aider à se préparer à une telle situation.

Elles peuvent également contacter la FRDJ qui sera en mesure de donner davantage de ressources.

Même s’il faut espérer que de telles situations ne se présentent pas, prévoir ce kit d’urgence permettra à la personne vivant avec le DT1 d’être préparée et de rester en sécurité quoi qu’il se passe.

Vous, ou votre enfant, vivez avec le diabète de type 1 au Québec?

Aidez-nous à faire progresser la recherche, les technologies et les traitements en vous inscrivant au registre.

www.type1better.com

Référence :