fbpx

Camps de vacances spécialisés en diabète

C’est l’hiver et pourtant, pour certaines familles, c’est déjà le temps de penser à l’été prochain puisque les inscriptions pour les camps de jours, ou camps de vacances, commencent.

Cependant, pas toujours facile pour les parents dont l’enfant vit avec le diabète de type 1 (DT1) de choisir un camp de vacances, en particulier lorsque l’enfant n’est pas autonome vis-à-vis de la gestion du DT1 et que le camp n’est pas adapté.

Heureusement, il existe au Québec deux camps spécialisés en diabète: le Camp Carowanis et le Camp pour enfants diabétiques de l’Est du Québec (CEDEQ). Ces camps offrent des services et des activités adaptés à l’enfant qui vit avec le DT1, et peuvent ainsi permettre de rassurer les parents! 

La sécurité avant tout

Certains aspects doivent être pris en compte lorsque l’enfant qui vit avec le DT1 séjourne dans un camp de vacances. En effet, le changement de routine et l’augmentation de l’activité physique, peuvent avoir un impact sur les glycémies et augmenter le risque d’hypoglycémie. 

Dans un camp spécialisé en diabète, ces aspects sont pris en compte afin d’offrir une structure sécuritaire pour les enfants et les adolescents. Bon nombre de mesures sont donc mises en place pour assurer la sécurité des campeurs telles que: la formation des intervenants sur le DT1 et les risques associés, la mise en place de protocoles en cas d’hypo ou d’hyperglycémie, la mise à disposition de matériel, etc.


L’équipe comporte à la fois des professionnels de la santé, mais également des personnes qui vivent avec le DT1:

  • Des nutritionnistes supervisent le calcul des glucides et aident les enfants à faire des choix adaptés en fonction de leurs besoins.
  • Des médecins et des infirmières offrent de l’enseignement en lien avec le diabète et assurent le suivi du traitement (administration de l’insuline, ajustement des doses, changement de cathéters, etc.).
  • Des moniteurs vivant avec le DT1 et/ou formés par l’équipe médicale, assurent la sécurité et le bien-être des campeurs.

Toutes ces mesures sont mises en place pour que le diabète ne soit pas une source d’inquiétude, et que l’enfant puisse s’amuser!

Rencontrer des gens qui vivent les mêmes réalités

En séjournant dans un camp spécialisé en diabète, les enfants vont rencontrer, parfois pour la première fois, d’autres personnes qui vivent avec le DT1. 

L’environnement du camp fait en sorte que le diabète soit vécu comme une expérience positive en favorisant l’apprentissage par le jeu et le partage. Ils peuvent ainsi échanger leurs expériences avec les autres. De ce fait, le camp de vacances est généralement un endroit propice à l’apprentissage qui est moins formel que le bureau du médecin.

Il existe également des séjours pour les familles qui permettent de s’initier à la vie de camp ensemble le temps d’une fin de semaine. Les enfants participent à des activités pendant que les parents assistent à divers ateliers et conférences. 

Retour à la maison 

L’équipe des 2 camps encourage l’autonomie de l’enfant vis-à-vis de la gestion de son diabète. Ainsi, il n’est pas rare de voir l’enfant revenir à la maison avec de nouveaux acquis comme par exemple: s’administrer seul son insuline, mieux compter les glucides, ou encore, utiliser de nouveaux sites d’injections.

L’évolution de l’attitude de l’enfant vis-à-vis de son diabète peut perdurer dans le temps durant l’année et parfois bien plus longtemps. Il est donc possible d’observer des améliorations dans la gestion du diabète à l’école, à la maison et dans les activités parascolaires. Une étude a également rapporté que les camps spécialisés en diabète permettent d’augmenter la qualité de vie de l’enfant qui vit avec le DT1. 

Les séjours offerts au Québec

Le camp Carowanis:

Le camp s’étend sur plus de 150 acres de terrain en plein cœur de la forêt qui borde le lac Didi à Ste-Agathe-des-Monts, dans les Laurentides, à environ 85 km de Montréal.

Voici les différents séjours offerts:

  • Programme 2 semaines: Pour les enfants âgés entre 8 et 16 ans
  • Programme 1 semaine: Pour les enfants âgés entre 7 et 15 ans
  • Fin de semaine: Pour les familles ayant un enfant qui vit avec le DT1 âgé de 12 ans et moins OU pour les ados âgés entre 13 et 17 ans.

La fin de semaine pour les ados est un tout nouveau programme dont le but est de briser l’isolement et d’aborder des sujets qui les touchent. C’est une belle alternative pour les ados qui préfèrent souvent les séjours plus courts.

Les inscriptions pour le camp 2022 ont débuté le 15 décembre 2021.

Le Camp pour enfants diabétiques de l’Est du Québec:

Le camp a lieu sur le site enchanteur du Camp Trois-Saumons dans la région de Chaudières-Appalaches. Les campeuses et campeurs ont la chance de vivre des activités de plein air sur le lac comme en forêt. 

Voici les différents séjours offerts:

Quel que soit le camp choisi, offrir à l’enfant qui vit avec le DT1 la chance d’aller séjourner dans un camp de vacances est un cadeau précieux. Ces séjours lui offrent en effet l’occasion de découvrir qu’il peut partir seul, et revenir fier de ses accomplissements et apprentissages. 

Références

  • Anarte, M. T., Carreira, M., Leiva Gea, A., Varela, E., Mateo-Anarte, M., López Siguero, J. P., & Leiva Gea, I. (2020). Diabetes Summer Camp in children and adolescents with type 1 diabetes: Effects on well-being and quality of life. Endocrinología, Diabetes y Nutrición (English Ed.), 67(5), 326–332. https://doi.org/10.1016/j.endien.2019.08.008
  • Bultas, M. W., Schmuke, A. D., Moran, V., & Taylor, J. (2015). Psychosocial Outcomes of Participating in Pediatric Diabetes Camp. Public Health Nursing, 33(4), 295–302. https://doi.org/10.1111/phn.12218
%d bloggers like this: